Punk ! et hommage à Jacques Noël

La numérotation est une illusion. L’INqualifiable n’a toujours pas de n°1 et sort un numéro spécial Punk ! avec en cahier central un hommage à Jacques Noël de la librairie Un Regard moderne. Jacques Noël est mort et le punk aussi dit-on.

Pourtant leur fertilité se poursuit, celle des graines de culture alternative plantées par le libraire depuis 25 ans et celle d’une rage salutaire concentrée il y a 40 ans dans la musique de jeunes vauriens londoniens, rage qui s’est diffusée depuis dans tous les domaines de la contre-culture.Les textes de ce numéro se répondent. Ils parlent de lieux et d’expériences (les premières années du punk à Lyon ou à Rennes mais aussi en Irlande ou dans l’Angleterre rurale). Ils parlent de générations qui se ratent ou se croisent, se rendent hommage ou se chicanent.

Ils parlent de ce qu’est le punk, de ce qu’il n’est pas, de ce qu’il reste et de ce qui bouge. Ils parlent du corps punk, des magnétos et des affiches, des fanzines et des concerts et de quelques figures (Nina Hagen, Virginie Despentes). Ils formulent des propos d’aujourd’hui venues de l’énergie d’hier.

Ce numéro est un nouveau bris-collage du savoir qui se fait en s’écrivant, se dessinant, se publiant.

L’hommage à Jacques Noël rassemble textes et dessins offerts par celles et ceux qu’Un Regard moderne a nourris. Il est d’une grande tendresse. Le libraire de la rue Gît-le-cœur a planté quelques belles flèches qui s’épanouissent comme des fleurs.